Vous pouvez concrétiser vos bonnes résolutions de la rentrée !
Nicolas Sadoul, Odacio consultant

13 Septembre 2018

Si les vacances d’été constituent bien souvent le moment pour les dirigeants et les salariés pour faire un point sur l’année écoulée, donner réalité aux bonnes résolutions n’est pas si facile ! Mais bonne nouvelle : vous pouvez y parvenir.

Refus de poursuivre votre vie sur un rythme effréné ? Volonté de vous organiser autrement pour mieux équilibrer vie professionnelle et vie privée ? Envie de prendre soin de vous, de votre corps et (enfin) pratiquer une activité sportive régulière ? Etre plus à l’écoute de vos proches ? Retrouver le goût de l’engagement dans votre job ? Cultiver votre motivation et même la faire partager à vos collègues ou à vos collaborateurs ? Canaliser enfin ce mauvais stress qui vous fragilise voire qui vous fait souffrir … ?

Voilà quelques unes des envies voire des résolutions qui surviennent vers la fin des vacances estivales, quand elles ont été assez longues pour permettre véritablement de se déconnecter. Si tel est votre cas, bravo ! vous avez pu décrocher et c’est un signe encourageant.

se fixer un objectif

Se fixer un objectif, qui se concrétise dans un réel plan d’actions

Mais savez-vous que 98% des bonnes résolutions restent lettres mortes et ne débouchent pas sur de réelles actions de changement ? Car pour qu’une envie ou une bonne résolution se transforment en changement, il est nécessaire de se fixer un objectif, qui se concrétise dans un réel plan d’actions. Or, les contraintes matérielles et organisationnelles, les habitudes mentales sont de puissants freins à tout changement, surtout quand on imagine le changement de manière radicale. Entre le tout et le …rien, le statut quo n’est jamais bien loin. Une forme de fatalité peut s’installer…

Combien de fois ai-je entendu des clients me dire : « A quoi bon essayer, …je vais arrêter dans 2 semaines ! » Ou alors : « je suis incapable de me tenir à une décision…il suffit que je veuille faire quelque chose pour ne pas le faire ». Ou enfin … « je suis comme cela, je ne changerais jamais, il faut que je me fasse une raison… ».

Entre croyances limitantes et projections intempestives, les petites prophéties autoréalisatrices font leur chemin et … nous confortent inconsciemment dans une situation bien souvent… subie.

Un petit exercice …

1.

Mettez quelques instants votre smartphone en mode « avion », fermer votre messagerie, et installez vous au calme quelques minutes. Prenez 3 bonnes respirations.

2.

Listez par écrit vos pensées du moment en les classant en deux groupes

Tracez de préférence sur un carnet personnel, 2 colonnes

Dans la 1ère colonne, prenez 3’ et inscrivez « ce que je ne veux plus, c’est…. » et listez tout ce qui vous passe par la tête sans trop réfléchir.

Dans la 2ème colonne, toujours durant 3’, « ce que je veux aujourd’hui, c’est… » et listez tout ce qui vous passe par la tête.

3.

Regardez les correspondances éventuelles entre les deux catégories d’affirmations que vous avez retenues. Repérez les simplement, ne cherchez pas à les expliquer ou à les justifier.

4.

Relisez vos notes et choisissez:

  • 3 affirmations dans la colonne 1
  • 3 affirmations dans la colonne 2.

Préférez une affirmation positive et appliquez lui la méthode des 5 W (What, Who, Where, Why, When) en répondant par écrit à ces questions pratiques :

Quoi ? quel domaine voulez vous changer, quelle action incarnerait ce changement ? Quelle activité voudriez vous débuter ?

Qui ? est ce que cela ne concerne que vous ou des personnes de votre entourage ? Nommez les éventuellement. Si c’est une activité que vous voulez partager ou faire évoluer avec d’autres personnes, nommez les également.

 

5.

Où ? Indiquez précisément où est ce que cette action doit avoir lieu : chez vous, dans votre entreprise ? dans votre bureau ? dans un autre lieu extérieur ? Un club ?

Pourquoi ? Pour quelles raisons voulez vous engager cette action : par plaisir ? par nécessité ? pour faire cesser une situation pénible ? par recherche de performance ?

Quand voulez vous engager cette transformation ou attaquer cette nouvelle activité ? Choisissez une date précise, sa fréquence, allez même si cela est possible jusqu’à la détermination d’un créneau horaire;

 

Quoi ? quelle est la première action que vous devez faire pour commencer cette nouvelle activité. Récupérer un numéro de téléphone ? Prendre un rdv ? Achetez une nouvelle paire de chaussures de sport ? Prendre rendez-vous avec votre manager ? Fixer la date du séminaire de rentrée ?

Ces réponses notées sur un carnet ou sur votre smartphone peuvent vous inciter à agir et à entamer réellement un changement modeste certes mais voulu, réaliste et programmé.

6.

Donnez vous comme objectif de relire tous les jours cette liste pendant les 5 prochains jours. Prenez rendez-vous avec vous-même, notez le créneau horaire sur votre agenda comme vous le faites pour un réunion pro ou un rdv perso important.

Passez à l’action et une fois une tâche réalisée, choisissez en une nouvelle !

Et ainsi de suite jusqu’au 5ème jour.

7.

Et n’oubliez pas que toute performance, toute action commence par un premier geste.

Je ne vous demande pas de croire ce que je vous dis ou ce que j’écris. Je vous propose de le faire vous-même. Essayez ce petit exercice modeste mais puissant, vous n’en reviendrez pas !

Faites moi-part de vos réussites en commentaires et si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à me contacter.

Je vous souhaite une belle journée et une belle rentrée.

Prenez soin de vous.

Nicolas Sadoul

Coach professionel certifié

Abonnez-vous à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Rejoignez-nous pour recevoir les dernières news. Accompagnement, gestion du stress, transition pro, performance pro, changement pro

You have Successfully Subscribed!